Icône Twitter

Centre d'études de l'emploi

Dossiers de recherche - Nouvelle série

Donner un sens aux données : l’exemple des enquêtes statistiques sur les conditions de travail

Michel Gollac
Thèmes
  • conditions de travail, qualité de vie au travail
  • travaux théoriques et méthodologiques
Janvier 1994
Télécharger au format PDF :
Dossier_3 (509 Ko)
RÉSUMÉ

Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées par l’INSEE bénéficient d’une méthodologie éprouvée et de conditions de réalisation et d’exploitation de qualité. Or les évolutions constatées entre les enquêtes de 1984 et 1991 ont été suffisamment inattendues pour jeter un doute sur la validité des résultats recueillis et pour inviter à ouvrir la « boîte noire » qu’est cet outil statistique.

On examine ici les différentes explications possibles de cette dérive des chiffres en 1984 et 1991. Les explications techniques liées à l’apparition de nouvelles questions, de nouvelles instructions aux enquêteurs, aux aléas dans le tirage de l’échantillon ne sont à l’évidence pas suffisantes.

Un autre registre d’explication est l’évolution de la perception des conditions de travail : le « normal » n’est plus le même, ni pour les salariés, ni pour les experts. Enfin, il est indéniable qu’entre ces deux dates, les conditions de travail ont effectivement évolué, sous l’effet de l’accroissement des rythmes de travail et du développement de la polyvalence.

Au terme de cet examen,  il reste à constater que la statistique est un dispositif parmi d’autres, qui s’enrichit de ses interactions avec d’autres disciplines et qu’on ne peut en faire un usage raisonnable qu’en tenant compte de son mode de construction.


SOMMAIRE

Introduction

Chapitre I. L’enquête en question

I. Modification du questionnaire
II. Questions pour tous
III. Des enquêteurs mieux instruits
IV. Un impact limité
V. Questions en batterie : les sources de biais

Chapitre II. « Perception » ou « réalité » ?
I. Surprise ou confirmation ?
II. Le travail est dur, les concepts sont mous
III. L’objectivation des conditions de travail
IV. Plusieurs modes d’objectivation
V. Quelles références pour juger les conditions de travail ?
VI. Des ergonomes se font maïeuticiens
VII. Pas de vrai chiffre

Chapitre III. Et si c’était vrai ?
I. L’intensification du travail
II. Polyvalent, polyexposé
III. Des conditions de travail conjoncturelles ?

Chapitre IV. Dear prudence ?
I. Une quête sans fin
II. Comment construire des chiffres qui tiennent
III. Valoriser le progrès technique
IV. La sociologie n’est pas un luxe

Annexe

Bibliographie