Icône Twitter

Centre d'études de l'emploi

Document de travail

Tendances de la qualité du travail dans l’Europe à 15 : un bilan à partir de l’enquête européenne Conditions de travail (1995-2005)

Nathalie Greenan, Ekaterina Kalugina, Emmanuelle Walkowiak
Thèmes
  • conditions de travail, qualité de vie au travail
  • organisation du travail
  • comparaisons internationales
Novembre 2010
Télécharger au format PDF :
Document133 (627 Ko)
Ce papier a trois principaux objectifs : établir une carte de la qualité du travail en Europe, mesurer son évolution entre 1995 et 2005 et expliquer les tendances observées. Ce bilan général sur la qualité du travail s’appuie sur trois vagues de l’enquête européenne sur les conditions de travail, réalisées auprès des personnes en emploi en 1995, 2000 et 2005. Nous appréhendons la qualité du travail à travers des mesures des conditions de travail, de l’intensité et de la complexité du travail. Nous montrons que la qualité du travail décroît dans l’Europe à 15 entre 1995 et 2005. Sur cette période, la qualité des conditions de travail s’est détériorée tandis que l’intensité des contraintes pesant sur le rythme de travail s’est accrue et que le travail devenait moins complexe. Les contextes de demandes fortes pesant sur le travail, avec un travail intense et peu de latitude décisionnelle génèrent du stress.
Les tendances de l’intensité et de la complexité du travail impliquent donc une augmentation de la charge mentale engendrée par l’accomplissement des tâches, tandis que les conditions physiques de travail ne s’améliorent pas. Pour comprendre les évolutions observées, nous examinons les déterminants au niveau national et individuel de l’hétérogénéité des indicateurs de qualité du travail en mobilisant des modélisations multi-niveaux. Nous évaluons ainsi la sensibilité des évolutions mesurées aux effets de composition et nous testons la significativité des effets « pays ».

Document uniquement disponible en version anglaise