Icône Twitter

Centre d'études de l'emploi

Ouvrages

Apprendre (de l'échec) du RSA. La solidarité active en question

Anne Eydoux (coord.), Bernard Gomel (coord.). Co-édité avec les éditions Liaisons, coll. "Liaisons sociales".
Thèmes
  • minima sociaux
  • politiques de l’emploi
  • évaluation des politiques publiques
Octobre 2014
Conçu pour mieux lutter contre la pauvreté et améliorer le retour à l'emploi, le revenu de solidarité active (RSA) devait rompre avec la logique traditionnelle de solidarité consistant à soutenir le revenu des ménages pauvres en contrepartie d'une insertion aux contours mal définis. La nouvelle forme de solidarité ainsi inaugurée, la "solidarité active", reposait sur l'idée de tout mettre en œuvre pour favoriser l'emploi des allocataires : incitations (monétaires), mais aussi politiques et dispositifs d'insertion.
Le bilan du RSA est très décevant : il n'a (presque) pas fait diminuer la pauvreté, n'a globalement pas amélioré le retour à l'emploi des allocataires et n'a pas rendu les politiques d'insertion plus efficaces.
Cet ouvrage entend réinterroger le RSA et le projet de transformation de la solidarité qui l'a porté. En mobilisant les travaux de chercheurs de plusieurs disciplines (économie, droit, sociologie, statistiques, etc.) ainsi que d'experts et d'acteurs de terrain, il apporte des éléments pour comprendre les raisons des difficultés de la mise en œuvre du dispositif et de son échec. 
Alors que de nouvelles réformes de la solidarité sont envisagées, dans une période de restriction budgétaire, le lecteur trouvera au fil de ces pages matière à mieux appréhender cette actualité et à repenser la solidarité.