Icône Twitter

Centre d'études de l'emploi

Rapport de recherche

Les acquis des opérateurs durant leur parcours professionnel. Actes du séminaire Vieillissement et Travail, 2001

CREAPT-EPHE
Thèmes
  • formation, qualifications, compétences
  • savoirs professionnels
  • conditions de travail, qualité de vie au travail
Décembre 2002
Télécharger au format PDF :
Rapport08 (956 Ko)
Ce rapport de recherche restitue les interventions et discussions de l’édition 2001 du séminaire annuel « Vieillissement et Travail ». Organisé par le Centre de recherches et d’études sur l’âge et les populations au travail (Créapt) et le laboratoire d’ergonomie de l’École pratique des hautes études (EPHE), ce séminaire portait sur « Les acquis des opérateurs durant leur parcours professionnel ».

Une part importante des recherches du Créapt et de l’EPHE dans les entreprises vise à repérer dans l’activité des opérateurs, les traces de l’expérience et de la construction des compétences des individus. La question des « acquis », et éventuellement de leur validation, est de plus en plus intégrée dans les demandes que ces entreprises adressent aux chercheurs. Le contexte socio-politique offrait l’occasion d’en débattre, à quelques mois de l’entrée en vigueur d’une loi dite « pour la reconnaissance de l’expérience par la validation des acquis ». Le séminaire a donc été préparé avec l’idée de progresser dans un travail de recherche et de recueil des connaissances autour de la question des acquis.

Vincent Merle, l’un des auteurs et animateurs de la loi que l’on vient d’évoquer, a bien voulu indiquer aux participants, dans l’intervention inaugurale, son point de vue sur les réflexions qui ont présidé à la préparation du texte de loi, les intentions qu’il traduit, voire les difficultés auxquelles sa mise en place peut se heurter. Les interventions suivantes proviennent de chercheurs qui se sont trouvés confrontés à cet enjeu, lors de certains de leurs travaux. Valérie Pueyo a repris des éléments de plusieurs investigations, menées dans la sidérurgie, en examinant les difficultés et les atouts d’ouvriers anciens, lors de transformations de leur situation de travail. Esther Cloutier a présenté les résultats d’une étude exploratoire, menée dans l’usinage au Québec, et portant sur la transmission des savoirs et savoir-faire entre travailleurs experts et apprentis. Alain Garrigou et Jean-François Thibault ont proposé le récit structuré d’une intervention dans une usine en reconversion technique lors de l’interdiction de l’amiante. Yolande Benarrosh a apporté le point de vue d’une sociologue, à partir de quelques recherches échelonnées dans le temps. Les interventions de Philippe Davezies et de Dominique Dessors ont en commun de placer les enjeux de santé au coeur de la réflexion sur les « acquis ». Christiane Werthe et Bernard Prot se sont intéressés à des systèmes de validation, tel qu’ils sont déjà en oeuvre, en proposant leur analyse de l’activité des membres de jurys. Enfin, Frédéric Moatty, Françoise Rouard et Catherine Teiger ont décrit et commenté plusieurs résultats d’une recherche en cours sur l’expérience de l’écrit. La discussion finale a permis de reprendre la plupart des interrogations précédentes, à partir des commentaires de Marianne Lacomblez et Paul Santelmann.